• La marque danoise Hubert

    Sous ce prénom plébéien qu’on associerait peu à l’univers du luxe se cache pourtant une styliste dannoise aux créations raffinées, teintées de cette fraîcheur fidèle au style nordique . Raison de plus pour enrichir son dressing de pièces ultra confidentielles plus à même d ’affirmer notre personnalité plutôt que de nous déguiser.

    En pleine effervescence depuis 2006 , Rikke Hubert manie l’art de faire simple sans sombrer dans le minimalisme soporifique .

     

    Sa dernière collection semble faire écho au phénomène Black Swan : chacune des silhouettes renfermant l’étoffe et la grâce d’une ballerine. En évitant de singer les atours du petit rat de l’opéra, Rikke n’emprunte que la palette de couleurs et les lignes affutées au monde de la danse auxquels elle ajoute ses touches personnelles : des détails ou découpes qui font mouche.

    hubert.JPG

    Le résultat ressemble à un album de Trentemoller ( artiste qu’affectionne Rikke ) : résolument poétique et faussement naïf. Car derrière cette jeune première tirée à quatre épingles se cache une véritable sensibilité. Le monde de la musique semble en effet guider la créatrice dannoise : la ligne capsule Hubert Trolle est ainsi le fruit de sa collaboration avec la chanteuse Ane Trolle, un mini vestiaire plus onirique et ludique. Qu’on dise que la mode s’écrit principalement à Paris, Copenhague n’a définitivement pas dit son dernier mot !