1001 creations - Page 2

  • Le mariage hivernal : quels sont les thèmes tendances ?


    mariage Pop

    mariage-hivernal.JPGVous êtes un couple résolument moderne et citadin qui souhaite briser les conventions ? Optez pour ce thème haut en couleurs, et si possible dans une galerie d'art, un lieu arty et décalé comme ce thème. Les mariés choisiront une voiture décapotable anglaise ancienne. La cuisine est inventive, chimique, avec des pipettes à déguster et les dragées cèdent leur place aux lollipops ou aux pizzas original d'un restaurant italien comme https://restaurantperpignan66.wordpress.com  .

    La décoration est colorée mais intimiste, les portraits d’Andy Warhol sont revisités avec des clins d’œil colorés pour contrebalancer la fraîcheur hivernale. La mariée choisit une robe courte façon Courrèges. Et pour que la fête soit réussie, étendez votre dress code aux invités et transportez votre mariage dans les années 60.


    Mariage sur le thème de la Glace

    Les inconditionnels du blanc opteront pour ce thème. La décoration de l’espace dîner est un mélange subtil de cristal,  de vases transparents, de pièces glacées et une décoration florale totalement blanche.

    Les éléments de décoration proprement dits seront symbolisés par des angelots, des plumes ou bien encore des perles, qu'elles soient en couronnes, en guirlandes autour de vos serviettes ou simplement posées sur les tables. Vous pouvez également jouer sur les diverses nuances du blanc : pur, cassé, coquille d'oeuf ou milk afin de ne pas tomber dans la monotonie. Enfin, en guise de cadeaux d'invités, vous offrirez des dragées ou des savons blancs dans de jolis sachets en coton brodé.

    Un espace lounge très moderne et blanc est agrémenté par une mise en lumière chaude, souvent aux teintes rosées, pour réchauffer les sens. La mariée est éthérée, tout en transparence, sa robe est en matières fluides et vaporeuses.



  • Catenary Bar Stool

    bar.JPGJ’en parlais justement ce week-end. 2 chaises autour de mon grand bar c’est sympa, mais 4 ce serait mieux. Oui, mais voilà le modèle Ikea que j’ai choisit n’existe plus.

     

    ET puis voilà que de clics en clics je tombe sur ces petites merveilles signées Token. Ces chaises là ressemblent à s’y méprendre au modèle que j’avais déjà choisit il y a 2 ans de cela. Mais en y regardant de plus près, chacun des détails des Catenary Bar Stool ont été pensés pour allier ergonomie et design dans la ligne la plus pure qu’il soit. [et puis ça tombe bien, mon appart est composé de bois et métal, lui aussi].

     

    [pourvu qu'ils assurent les livraisons outre-atlantique]

  • Vos messages pour des cartes de voeux d'entreprises

    Vous aussi vous envoyez des cartes de voeux professionnelles à vos clients et partenaires afin de maintenir un certain lien. Une petite attention qui touche toujours et qui peut avoir de grands bénéfices professionnels.

    Par contre il faut avoir de l'inspiration : voici donc des messages de voeux qu'un site de cartes de voeux d'entreprise 2020 m'a envoyé pour vous aider :

    Messages de voeux dans un contexte professionnel

    voeux-cartes.JPGChers clients,
    Je tiens à vous remercier de la confiance dont vous m'honorez. Je vous adresse tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année. Que 2020 vous apporte du bonheur et du succès dans vos projets.


    "Que cette nouvelle année voie s'accomplir vos rêves et réussir vos projets."


    "Que l'année 2020 vous apporte le bonheur et la réussite, le succès dans vos projets et l'accomplissement de vos rêves."

     

     

  • Les tenues de soirées d'hiver

    Les créateurs proposent dans leurs collections des robes d'hiver somptueuses, des tenues de soirées avec des longues manches, des robes longues qui deviennent courtes le soir venu ou des tailleurs pantalons. Les accessoires douillets ne sont pas en reste, ils vous tiendront bien chauds et sont disponibles dans une foule de matières : soie, tulle et dentelle, plume, maille, vraie ou fausse fourrure, qui complèteront à merveille votre tenue :  toque, étole, boléro, longs gants, botte et manteau.

    robe.JPG

    Ensemble manteau et robe, Reinaldo Alvarez.

    Robe bio, Deborah Lindquist. Empire, Manteau en mousseline de soie ivoire à corsage et manches « soufflées ». Les découpes et la taille haute sont soulignées d’un ruban de satin surpiqué. Le manteau s’ouvre sur une robe pour le soir en crêpe marocain à fines bretelles de satin. Sur l’ensemble, applications asymétriques de Didier PEIRO  en dentelles métallisées recouvertes d’argent, et de dentelles pailletées dans des coloris en camaïeu ; rebrodées sur la robe d’aigues marines et de perles naturelles.

     

    Tenues de soirées Christophe-Alexandre Docquin

    Robe et manteau, Nathalie Durieux. Robe Diva, boléro Trésor et jupon Cascade, Ana Quasoar. Bustier et jupe en soie sauvage avec motif écossais, et au-dessous un gros jupon de coton décoré. Robe La Scottish, Zélia sur la terre comme au ciel, 3200€.

     

    Robe smoking à plastron plissé, triple organza de soie, Reinaldo Alvarez.

    Théodore, robe courte en dentelle de Calais et rubans de satin, Delphine Manivet. Julia, robe et manteau, Nuit Blanche. Nervure, Jupe à longue traîne en taffetas de soie ivoire dont les quilles sont soulignées en crêtes. Corset en jacquard rayé de soie ivoire partiellement plissé et drapé, lacé dans le dos. Boléro à emmanchure kimono en taffetas de soie avec insertion de jacquard de soie plissé dans le col.

  • Exposition Louis Vuitton Marc Jacobs

    l’exposition sur deux étages est étonnamment premier degré : le 1er étage est consacré à Louis Vuitton et à la marque à ses débuts, le 2ème étage est consacré à Marc Jacobs et sa mode la plus iconique.

    vuiton.JPG


    Entre les deux ? Pas de transition. On passe brut d’un espace à l’autre, sans explication. Certes l’exposition veut mettre en parallèle ces deux créateurs qui ont marqué leur époque, mais rien n’explique leur lien si ce n’est quelques lignes en fin de parcours.
    J’ai été plutôt déçue par l’étage consacré à Vuitton qui n’est ni plus ni moins qu’une exposition “corporate” de malles de voyage sans scénographie ni storytelling. La pauvreté du contenu et le manque d’investissement en font un étage plus qu’ennuyeux.

    L’étage consacré à Marc Jacobs est quant à lui très inspirant. Entre le cabinet de curiosités et le show.
    On fait face au cerveau de Marc Jacobs illustré en images. Tout son processus créatif et ses inspirations sont retranscrites sur un mur de sons, d’images et de vidéos dynamiques. Je vous passe le mur de maroquinerie flashy (une quinzaine de pièces encastrées les unes à coté des autres) qui me fait penser à du Dior et que j’ai trouvé sans intérêt, si ce n’est celui de démontrer que la clientèle asiatique, arabe et américaine est plus que jamais dans la cible désormais.

    En revanche, la scénographie des tableaux de mode mise en scène pour exposer le travail de Marc Jacobs est un très joli travail. Comme je l’exprime plus haut, on n’est plus dans l’exposition, on est dans le show. On y découvre un court résumé de son travail sur la mode femme pour la maison Vuitton dont il est le directeur artistique depuis 1997 (!), son parcours et l’évolution de l’image de la maison, ses collaborations avec Sprouse ou Murakami, sa vision de la femme – une femme singulière toute à la fois, glamour, clinquante, fétichiste et soumise (les positions de certains mannequins sont sans équivoque).

    Pour conclure, je dirais que malgré une exposition un peu trop “sponsorisée”, approcher l’univers et les créations de Marc Jacobs vaut le déplacement. Choisissez un jour où il fait beau et jouez les touristes d’un jour en allant, avant ou après l’exposition, déjeuner face à la pyramide du Louvre. Et vous comprendrez peut-être pourquoi Marc Jacobs aurait tellement aimé être né à Paris…

    en savoir plus https://www.marieclaire.fr/,inauguration-de-l-exposition-louis-vuitton-marc-jacobs,20314,460223.asp

     

  • Lady Vivienne Westwood

    Lady Vivienne Westwood, c’est 40 ans de mode punk au service de sa Majesté…

    A l’occasion de cet anniversaire de carrière, la designer rebelle sort un DVD qui revient sur son parcours. Mélange de références historiques et de trash, sa mode est surtout placée sous le signe du Do It Yourself, philosophie chère au mouvement punk dont elle fut une des égéries (en étant la femme de Malcolm Mc Laren par exemple)

    lady.JPG

    Comme elle le dit elle même : « je suis une militante de la perversion des codes de l’art et de la transgression. je suis une hérétique ! » Ok Vivienne.

    Le DVD permet de revenir sur la carrière de celle qui a lancé la crête, qui déclare « Descartes, c’est de la merde », qui pédale en talons aiguilles par tous les temps mais aussi et surtout qui montre qu’à 68 ans, Vivienne Westwood est toujours engagée dans la mode.